QUELQUES QUESTIONS NAÏVES, DE LA PART DE CEUX QUI ONT CHOISI LA VIE.

par  Dr Françoise Ducloux, vice présidente de l’AMFPGN.

Notre ministre de la défense rappelait (au sujet de  l’intervention de la France en Libye) que ” le rôle des militaires est de protéger les civils” … Et pour  les civils des pays “en paix”?
-  La CTBTO *, créée suite à l’interdiction des essais nucléaires,  régit un réseau de mesures aptes à détecter la moindre  désintégrations suspectes dans l’atmosphère  (comme venant d’essais nucléaires clandestins). Sous prétexte qu’il s’agit  d’informations stratégiques, certains signataires s’opposent à leur  publication après la catastrophe de Fukushima par exemple; il s’agit  pourtant d’ un organisme financé par l’argent public.
- Fukushima nous a rappelé que l’improbable n’est pas impossible en ce qui concerne les “caprices”  de la nature. Récemment un jeune Suédois voulait construire un réacteur  nucléaire dans sa cuisine ( à partir de substances radioactives récupérées dans un environnement facilement accessible), “pas pour  obtenir de l’électricité, mais pour le plaisir et pour voir s’il est  possible de fissionner l’atome à la maison” (le Canard enchaîné 10 Août)!  D’autres moins naïfs pourraient profiter de l’incapacité des centrales nucléaires à résister au crash d’un avion de ligne pour  faire d’autres “expériences”
- Le journal La Croix titrait (23 Août): “Comment gagner la paix quand on a gagné la guerre?”
Ne pourrait-on pas imaginer de gagner la paix pour éviter de faire la guerre, qui, avec l’arsenal nucléaire, menace les civils ( y compris les générations futures) et la biosphère?
- Toutes le 60 secondes, le monde dépense environ 3 millions de dollars en armement au détriment du développement, de l’éducation, par exemple à la résolution non-violente des conflits, au respect des droits humains et à la tolérance et la compréhension entre les différentes nation, cultures et religions. Marche-t-on sur la tête?
- Pourquoi moderniser l’arsenal nucléaire existant? pour faire ”mieux” que Hiroshima et Nagasaki? Ceux qui y travaillent ont-ils visité le musée de Hiroshima?
-      Nous qui avons pour mission de protéger la vie souhaiterions, plutôt que de disserter sans cesse sur les racines de l’apocalypse nucléaire, contribuer à l’épanouissement de l’être humain dans la santé, la joie et l’harmonie. Notre revue, déjà enrichie de fleurs et de sculptures pour nous le rappeler sans cesse, pourrait également  se réjouir de la création d’emplois dans des domaines d’ activités  non destructrices et de la bonne utilisation de l’argent des citoyens . A quand le retour au respect de la dignité de la vie?

* Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty Organization

http://www.ctbto.org/

Laisser un commentaire

Nuage
Evènements à venir

  • 14.09. - 30.12.2016 |
    Spectacle “A-DEMOCRATIE” de et par NICOLAS LAMBERT
    » En savoir plus «