Articles avec le mot clé ‘contamination’

Les jeux olympiques au Japon et le nucléaire

Une lettre à tous les jeunes athlètes qui rêvent de venir à Tokyo en 2020 et à leurs entraîneurs et à leurs parents : De certaines choses, de faits certains que l’on se doit de savoir.

par Takashi Hirose

Le 7 septembre 2013, lors de la 125ième séance du Comité International Olympique, le Premier Ministre du Japon Shinzo Abe a déclaré ceci:
Certaines personnes se font des inquiétudes au sujet de Fukushima. Je peux vous assurer que nous maîtrisons la situation. Fukushima n’a jamais causé et ne causera jamais de dégâts à Tokyo.
A coup sûr, on s’en souviendra, dans les temps à venir, de cette déclaration : un des énormes mensonges des temps modernes. Au Japon, on dit : « LE MENSONGE ABSOLU ». Y accordant foi, le C.I.O. a pris la décision que les Jeux Olympiques de 2020 se dérouleront à Tokyo. Lire la suite »

NOTE CRITIQUE AU SUJET DU RAPPORT DE L’UNSCEAR D’OCTOBRE 2013

Note soumise à l’assemblée générale de l’ONU.

“Pour nous, médecins, ce rapport de l’UNSCEAR sous-estime systématiquement l’impact sanitaire de la catastrophe de Fukushima”

PSR (USA), IPPNW (Allemagne) AMFPGN (France), PSR (Suisse), AIMPGN (Italie), PSR (Malaisie), DAMP (Hollande) et  le mouvement pour l’indépendance de l’OMS, Centrale Nucléaire et Santé.

En tant que médecins praticiens concernés par les effets des retombées radioactives sur l’écosystème et la santé publique, nous avons réexaminé le rapport de l’UNSCEAR (united nations scientific committee on the effects of atomic radiation) pour l’assemblée générale de l’ONU. Lire la suite »

LES LECONS DE LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA POUR LES MÉDECINS

QUELLES LECONS FAUT-IL TIRER DE LA CATASTROPHE DE FUKUSHIMA POUR LES MÉDECINS PRATICIENS?
Dr. A.BEHAR
Depuis sa création, l’AMFPGN a structuré son action autour d’une constatation simple, émise par notre président fondateur Pierre PERNIN; “En cas de conflit nucléaire, inutile d’appeler votre médecin”, autrement dit, il n’y a aucune possibilité curative, seule la prévention est efficace.
Au delà d’Hiroshima et Nagasaki, un autre chalenge est apparu: celui des accidents graves voire des catastrophes du nucléaire militaire comme à Mayak

1957 l'accident nucléaire de Mayak en URSS

en Russie, ou du nucléaire civil comme à Tchernobyl et Fukushima. Lire la suite »

CR du Forum scientifique et citoyen organisé par « Independent Who* »

Compte-rendu du Forum scientifique et citoyen organisé par « Independent Who* » à Genève (mai 2012)
par le Docteur Françoise Ducloux
Le 12 mai était organisé à Genève le Forum scientifique et citoyen sur la radioprotection par Indépendent Who (collectif des Vigies d’Hippocrate stationnant par tous les temps de 8h à 18H devant le siège de l’OMS depuis le 26 Avril 2007 pour réclamer l’indépendance de l’OMS*, soutenu, entre autre par IPPNW **et auquel tout le monde peut participer, même quelques heures )
L’OMS, depuis l’accord avec l’AIEA*** de 1959 n’est pas autorisée à fournir des informations au public ni à venir en assistance aux populations sans l’accord de l’AIEA (qui dépend du conseil de sécurité) Lire la suite »

Fukushima par Monique et Raymond SENÉ (gazette nucléaire 260)

Fukushima a sonné l’alarme.

Fukushima est une vérification expérimentale de la loi de Murphy : Lorsque les choses vont mal, tout ce qui a une très faible probabilité de se produire, arrive !

Préambule

Toutes les agences, toutes les firmes se sont pincées pour être sûres de ne pas avoir mal entendu. « Le Japon »,  ce pays si fort en tout, venait de subir un accident type Tchernobyl soit avec diverses explosions et une sortie massives des contenus de 3 cœurs et de 4 piscines.

Impensable ! impossible !

Eh bien, un séisme de force 9 sur l’échelle de Richter et un tsunami (raz de marée) de 10 à 30 m a balayé la côte Pacifique à environ 200 km de Tokyo, rayé les villes et les villages de la carte. Au séisme, tout avait semblé résister (avec des dégâts mais on pouvait gérer) et la vague monstrueuse a déferlé, emportant tout sur son passage, faisant près de 20000 morts et disparus. Sur son passage se trouvait Fukushima 1 (6 réacteurs et une piscine d’entreposage de 6000 assemblages). Lire la suite »

Nuage
Evènements à venir
  • Pas d'évènements à venir